Oxymoron

Catégorie :

Auteur

Fil des billets

Jean-Marie DUTEY

Jean-Marie DUTEY, né le 6 juin 1958 à Lyon (6ème) travaille comme éducateur auprès de mineurs délinquants et cultive depuis au moins aussi longtemps son jardin secret de l'écriture. Il faut croire que l'un rend l'autre nécessaire. Secret ? Pas tant que cela puisqu’il a toujours écrit avec d'autres. Ce fut d'abord avec son frère aîné Pierre-Jean Dutey des poèmes visuels édités sous forme d'affiches imprimées au pochoir.

Puis avec Philippe Bootz et les membres du groupe LAIRE (Lecture Art Innovation Recherche Ecriture) la revue « Alire », écrits de sources électroniques, éditée en disquettes puis CD rom.

Puis avec Jeanne Sautière, rédactrice, comme lui, du journal de la Fédération Justice CFDT, un polar rédigé à la suite d'un pari, « Zone d’ombre » édité chez Gallimard dans la Série noire.

Et c'est enfin, depuis l'avènement du Net, de multiples projets littéraires menés avec d'autres internautes.

Il y a eu "Préf@ces", un recueil constitué exclusivement de ses propres préfaces.

« Photomaton » édité chez "En.ligne.Éditions" rassemblant les meilleurs textes conçus à partir de cette proposition : Un personnage entre dans un photomaton. Ses photos sortent blanches.

Il y a enfin la revue "Scribulations" consacrée aux productions des ateliers d’écriture en ligne ou en présence dont il est rédacteur en chef.

Une exception, cependant, dans ce parcours marqué par les aventures collectives : la parution aux Éditions La Madolière de "Routes enlacées", un recueil de nouvelles personnelles.

Actuellement, Jean-Marie Dutey attend avec impatience sa retraite pour consacrer l'essentiel de son temps à ses activités littéraires parmi lesquelles, n'en doutons pas, les aventures de Wan & Ted tiendront une place de choix.


Kamash

Kamash est un jeune auteur.

Adopté, dès sa plus tendre enfance, par le Pays catalan, il n’a jamais quitté la région chère à son cœur et vit près de Perpignan.

Son appétit pour l’écriture lui est venu durant son service militaire au sein de l’Armée de l’air. C'est par besoin de raconter des histoires, qu’il a utilisé les instruments qu’il avait sous la main, un stylo et du papier, pour se lancer dans la grande aventure de l'écriture. Depuis, il les a délaissés pour le clavier d’ordinateur et n'a jamais cessé de naviguer parmi les mots.

Pendant de nombreuses années, Kamash a fait ses armes sous les latitudes virtuelles d’Internet. Il a goûté, entre autres, à l’expérience de l’écriture collaborative qui a débouché sur ses premières publications papier dans la revue livre «Scribulations».

Fort de cette expérience, il s’est, depuis, jeté à corps perdu dans une aventure en solo dans laquelle il joue, tant avec les mots qu’avec ses personnages.