Oxymoron

Tag :

kamash

Fil des billets

Sortie de "Wan & Ted - Jeu de Haine à Mourir"

Couv_Wan_Ted_-Jeu_de_Haine_a_Mourir_1.jpg

En ce jour historique du 17 avril 2013, sort le quatrième opus de la saga « Wan & Ted ».

« Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir » entraine donc le lecteur, pour la quatrième fois, dans une enquête menée par nos deux détectives atypiques et attachants, Wan et Ted.

Ce roman est un épisode charnière dans la saga puisqu'il est à la fois un retour sur les origines et une confirmation du virage que celle-ci prend d'épisode en épisode.

Effectivement, « Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir », surnommé affectueusement JDHAM, réussit l'exploit d'être un hommage au tout premier roman humblement nommé « Wan & Ted » ainsi qu'une révolution au sein de la saga.

Tout, dans ce quatrième opus, entre en résonnance avec l'épisode premier.

— Les deux romans font exactement 252 pages.

— On retrouve des personnages marquants du premier roman que l'on avait un peu perdus de vue par la suite.

— On retrouve des lieux marquants qui n'apparaissaient, jusque là, que dans le premier roman.

— La structure des deux opus est très proche.

— Les Bonus sont au nombre de trois, dans les deux romans, et sont de mêmes natures.

Wan & Ted - Jeu de Haine à Mourir

Quand Wan et Ted, amis et partenaires au sein d’une agence de détectives, sont embauchés par une sublime blonde pour résoudre une affaire de chantage à la vidéo compromettante, ils sont loin de se douter que l’ange évanescent est chargé de leur faire vivre un enfer.
Accusés de meurtres, pourchassés par la police, et pire encore, ils vont devoir survivre au jeu du chat et de la souris imposé par leur redoutable adversaire.
Pour prouver leur innocence et contrecarrer les plans du génie du crime désirant les mener à leur perte, ils vont devoir replonger, à contrecœur, dans leur passé commun et leurs passés individuels.
Quelle que soit l’issue de l’histoire, une chose est sure, personne n’en ressortira indemne.

Mais JDHAM est aussi une révolution, car il se démarque un peu des précédents par l'histoire plus sombre et par la mise en grand danger des personnages. L'orientation est clairement « polar » sans pour autant abandonner l'humour qui a fait tout le charme de la saga.

Les personnages ne sont pas en reste. Si Wan est toujours Wan, et Ted, toujours Ted, les deux détectives nous dévoilent une autre part de leurs personnalités et nous invitent à découvrir ou à deviner leurs failles et leurs jeunesses.

Le rythme est bien plus soutenu dans ce quatrième épisode et les personnages plus nombreux.

Enfin, de la même façon que derrière chaque homme célèbre, il y a une femme, derrière chaque grand héros, il y a un grand méchant. Mais, si Wan et Ted sont, comme vous l'aurez deviné, deux, leur Némésis n'est qu'un et les deux détectives le découvriront, pour leur grand malheur, dans JDHAM.

Alors, si vous aimez la saga « Wan & Ted », vous adorerez ce quatrième opus.

Si vous n'aimez pas la saga « Wan & Ted », vous aimerez quand même JDHAM.

Si vous ne connaissez pas la saga « Wan & Ted », alors, c'est l'occasion de la découvrir.

Si vous voulez découvrir un roman original dans le domaine du polar, une œuvre qui se démarque par plusieurs points des productions usuelles, du thriller à l'américaine, achetez « Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir ».

Si vous voulez faire la connaissance de personnages atypiques, loufoques et attachants, loin des stéréotypes du flic dur à cuire ou bien du flic dépressif, alcoolique et suicidaire, alors, faites connaissance avec Wan et Ted.

Si vous êtes lassés des narrations à la première personne du passé simple qui vous laissent à l'écart de l'histoire et vous empêche de vous investir totalement dans les évènements que subit le héros, ayant juste l'impression d'être au coin du feu à côté d'une personne qui vous raconte une histoire qui lui est arrivée, alors, plongez-vous dans les aventures de « Wan & Ted » qui vous sont narrées au présent de l'indicatif ce qui vous immerge au cœur de l'action.

Au final, que vous aimiez le polar ou non, il vous faut lire les aventures de « Wan & Ted ».

Que vous aimiez San-Antonio, Le Poulpe ou que vous préfériez Sherlock Holmes ou Edgar Allan Poe, la saga « Wan & Ted » est faite pour vous !

Que vous soyez fan de Jean-Christophe Grangé, Maxime Chattam, Franck Thilliez, Karine Giebel ou bien plutôt de Guillaume Musso et Michel Houellebecq, la saga « Wan & Ted » est faite pour vous !

Que vous préfériez Guillaume Appolinaire et Charles Beaudelaire ou plutôt Amélie Nothomb, Marc Lévy, Anna Gavalda, la saga « Wan & Ted » est faite pour vous !

Que la plume de Stephen King vous fasse trembler ou que celle de JK Rowling vous fasse vibrer, la saga « Wan & Ted » est faite pour vous !

En clair, la saga « Wan & Ted » est faite pour vous !


Sant Jordi de Perpignan 2013

Catalogue_X5.jpg

Fût un temps, jadis, Saint-Georges combattit un vilain méchant dragon dont le cœur se transforma en bouquet de roses rouges. Opportuniste, Saint-Georges offrit les roses à la princesse qu'il convoitait. Celle-ci, en retour, lui donna un livre.

Les années passant, la tradition s'est principalement développée dans le Pays catalan jusqu'à ce que la Chambre des Libraires de Barcelone, en 1926, crée le « Jour du Livre » pour le 23 avril, le jour de la Saint-Georges, la Sant-Jordi, date qui correspond, également à la mort de Cervantes, de Shakespeare et de Inca Garcilaso de la Vega (tous trois morts le 23 avril 1616).

Depuis, l'UNESCO a décidé de déclarer cette journée comme « Journée mondiale du livre et des droits d'auteur ».

Du coup, cela vous permet, chaque année, d'assister à la manifestation « Le Livre et La Rose » regroupant auteurs et éditeurs sur le quai Vauban à Perpignan. Enfin... chaque année, sauf quand il pleut. Puisque, pour rappel, l'année dernière, l'évènement s'était terminé sous la pluie et, l'année d'avant, il avait été carrément annulé à la dernière minute pour cause d'intempéries.

Espérons que cette année la météo soit un peu plus clémente.

Comme l'année précédente, la manifestation sera, également, l'occasion de présenter, en avant-première, le tout dernier livre édité chez OXYMORON Éditions, un opus de la saga « Wan & Ted ». Il y a un an, vous découvriez « Wan & Ted — Le Mystère Sang & Or », cette année, vous pourrez découvrir « Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir » qui sortira pour l'occasion.

Samedi 20 avril 2013, OXYMORON Éditions, représenté par son auteur principal, Kamash, et sa correctrice et conseillère littéraire, Canelle, tiendra un stand sur le Quai Vauban de Perpignan, de 9 h à 19 h.

Nous vous souhaitons donc nombreux et nombreuses pour venir découvrir nos ouvrages :

— « Chaîne de vies » de Kamash
— « Wan & Ted » de Kamash et Jean-Marie Dutey
— « Wan & Ted — Experts Sans Gain » de Kamash
— « Wan & Ted — Le Mystère Sang & Or » de Kamash
— « Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir » de Kamash.

Alors, n'hésitez pas à venir nous voir pour apprendre à nous connaître et découvrir la saga « Wan & Ted », la saga policière qu'il faut à tout prix connaître.

Et, « Cerise sur le gâteux », toute personne se présentant au stand d’OXYMORON Éditions recevra toute notre attention.


Kamash à la Fête du Romarin d'Opoul-Périllos

La Fête du Romarin est une fête incontournable à Opoul-Périllos.

Chaque année, des artisans et des amateurs de cette plante aromatique se réunissent sur la place de la Toue pour partager leur amour de cet arbrisseau.

Ce dimanche 17 mars 2013 aura lieu la 15ème édition de cette fête.

Mais la Fête du Romarin est aussi l'occasion de célébrer l'art et les artistes du village. Ainsi, comme tous les ans, les peintres et sculpteurs du cru exposeront au presbytère, dans la salle Henri Conte.

Grâce à l'amabilité du Monsieur CARRERE, Maire d'Opoul-Périllos, cette 15ème édition permettra à Kamash de présenter « Wan & Ted — Le Mystère Sang & Or » au public Opoulenc. Merci à lui.

Effectivement, quelle meilleure occasion que la Fête du Romarin pour proposer un livre, dont le dénouement, a lieu sur le plateau du château d'Opoul-Périllos ?

Car, rappelons-le, dans ce troisième opus des aventures de « Wan & Ted », les deux héros descendent dans le Pays catalan pour retrouver le petit-fils de leur voisine.

Couv_LMSO_sans_BP.jpg Décidément, le Pays catalan l’aura déprimée deux fois. Une fois en arrivant, mais, surtout, au moment de le quitter.

Andrée-Nadine Tedorowsky alias Ted et Wan Ching Mui, deux détectives privés de la capitale ne s’attendaient pas à un tel choc en débarquant au « Centre du Monde », la gare de Perpignan, pour y enquêter sur la disparition du petit-fils de leur voisine.

Pourtant réticente à abandonner sa mégalopole, Ted va vite être enchantée par les paysages variés et envoûtants du Pays catalan.

Pendant que Wan va jouer de ses neurones et plonger au cœur de l’histoire de la région afin de démêler l’affaire, Ted devra jouer de ses poings pour la conclure. Mais les deux amis seront-ils suffisamment performants dans leurs domaines respectifs pour mener le dossier à son terme ?

Les aventures trépidantes des deux limiers les plus atypiques de la littérature vont vous transporter à travers l’Histoire, la géographie et les infrastructures ancestrales de la Catalogne Nord.

Les tribulations humoristiques du duo de héros sont aussi l’occasion, pour l’auteur, de rendre hommage aux terres si chères à son cœur.''

Alors, si vous aimez le romarin, si vous aimez les artistes, si vous aimez la littérature, si vous aimez rire, sourire, lire, soutenir les créations locales, si vous aimez Opoul-Périllos, si vous aimez son château, si vous aimez les architectures anciennes, si vous aimez l'humour, si vous aimez la gastronomie, si vous aimez la peinture, si vous aimez vous balader, n'hésitez pas à venir sur la place de la Toue à Opoul-Périllos de 9 h à 18 h et vous aurez l'occasion de faire de belles rencontres, de belles découvertes et, surtout, je l'espère, ce sera, pour vous, l'occasion de découvrir les aventures de « Wan & Ted » et de son auteur, KAMASH ainsi que la correctrice, Canelle.

Au programme de la journée, une exposition sur la faune et la flore locale avec des conférences de Benjamin Joffre du blog « Pyrénées et nature », des exposants, des spectacles, du lapin au romarin à déguster (s'inscrire auprès de la mairie pour le repas) et, comme chaque année, le stand de Christian Séguié, ébéniste d'art, qui couvre l'évènement sur son blog « Autour de ».

Alors, n'hésitez pas, venez nombreux, vous ne le regretterez pas.


La promotion fait le larron

Wan & Ted numérique

Vous êtes maintenant nombreux à être équipés d'une liseuse numérique.

Une promotion sur des livres numériques pourrait probablement vous intéresser.

Aussi, n'hésitez pas à vous rendre sur le site d'OXYMORON Éditions pour profiter de la promotion faite sur les Opus de la saga « Wan & Ted ».

Effectivement, pour l'achat des trois romans de la série :

« Wan & Ted », « Wan & Ted — Experts Sans Gain » et « Wan & Ted — Le Mystère Sang & Or »,

vous vous verrez offrir le recueil de nouvelles :

« Chaîne de vies ».

Ainsi, pour simplement 13,50 euros (3 x 4,50 euros), le prix d'un petit livre papier, vous serez l'heureux lecteur de quatre excellents livres numériques au triple format Pdf-ePub-Mobi.

Si le simple fait de profiter d'une bonne promotion n'est pas suffisant à vous convaincre, il faut vous signaler qu'outre la bonne affaire que cela représente, c'est aussi l'occasion de découvrir la saga « Wan & Ted », la plus atypique, attachante, émouvante et drôle saga policière que le monde de la littérature soit en mesure de vous proposer.

Pour finir et pour rassurer les amateurs de livres papier, la promotion existe également pour ce support et, pour un prix également très abordable, 43,00 euros seulement, pour les trois opus de la saga « Wan & Ted » et le recueil de nouvelles « Chaîne de vies ».

Alors, n'hésitez plus, il est temps, pour vous, de découvrir des romans et de faire une bonne affaire.


Compte-rendu de la 5ème édition du Livre en Herbes de Prades 2012

80359144_o.jpg

Les livres ne supportent pas l'humidité, ceci est un secret pour personne. Pour autant, l'eau semble aimer les livres, ces derniers temps, vu qu'il ne cesse de pleuvoir à chaque fois qu'il y a un salon du livre en extérieur de prévu.

Après la pluie de fin de journée de la "Fête du Livre et de la Rose" de Perpignan, la pluie constante toute la journée de la "Fête du Livre et de la Rose" d'Elne, la pluie de fin de journée de la fête du Livre et des Éditeurs de Céret, le déluge durant tout le week-end des Vendanges littéraires de Rivesaltes, voilà que la 5ème édition du Livre en Herbes de Prades a été compromise par un temps exécrable ce dimanche 21 octobre 2012.

Durant la semaine, nous avions été prévenus par les organisateurs que la manifestation avait été déplacée dans le gymnase de la ville à cause des prévisions météorologiques catastrophiques. Dans la nuit du samedi au dimanche, des trombes d'eau se sont abattues sur le village, accompagnées d'éclairs et du fracas du tonnerre, nous privant d'une bonne partie de notre court sommeil.

C'est donc les traits tirés et la mine usée que nous nous levions de très bonne heure pour constater que la pluie n'avait cessé et que des torrents dévalaient les rues. La question se posait alors de savoir s'il fallait ou non prendre le risque de se rendre à Prades alors qu'il semblait déjà difficile de quitter le village. Nous avons donc attendu 8h00 pour téléphoner au gymnase afin de savoir le temps qu'il faisait à Prades et si la manifestation était maintenue.

Après confirmation d'un temps plus clément et du maintien de l'évènement, l'arrêt de la pluie nous encourageait à tenter notre chance. Nous chargions alors rapidement la voiture, de peur que la pluie retombe et quittions notre village, incertains du bien-fondé de notre décision.

Heureusement, excepté une très large flaque qui faillit bloquer notre progression, le reste du chemin ne fût pas semé d'embûches.

Un peu plus d'une heure plus tard, nous arrivions à destination.

Plusieurs confrères n'avaient pas osé défier les intempéries et la salle comptait de nombreuses tables vides. Nous retrouvions tout de même certains habitués de ce genre de manifestation.

Un temps maussade, un lieu excentré, un dimanche ou rien n'est ouvert, limitant, en cela, la possibilité de croiser des gens venus là par hasard, les éléments n'étaient pas en notre faveur.

Et, effectivement, le manque de badauds nous laissait largement le temps de prendre un café et un croissant offert par les organisateurs, de discuter avec nos voisins de table et d'attendre... d'attendre... d'attendre.

La matinée fût très très calme et les participants à l'évènement étaient bien plus nombreux que le public ce qui est un comble.

Vers 13h00, le repas préparé par les organisateurs, avait pour effet de rompre la monotonie déprimante. Taboulé, paëlla, bras de vénus et puis nous quittions la table du repas pour celle de l'exposition.

Il fallu attendre le milieu de l'après-midi pour que les choses se décantent un petit peu, mais, au vu du très peu de passants, réussir à en convaincre quelques-uns d'investir dans le livre d'un inconnu n'était pas chose facile. Heureusement, l'argumentaire est maintenant suffisamment rôdé pour inciter le passant à tenter sa chance même quand cela n'était pas dans son intention à la base.

Si l'on se fixe au nombre de ventes, la journée a été assez mauvaise mais si l'on ne considère que le ratio passants/acheteurs, alors, celui-ci est extrêmement satisfaisant. Ne reste plus qu'à espérer que la prochaine fois, il ne pleuvra pas, que les badauds soient très nombreux et que le ratio demeure au même niveau.

Les rares acheteurs ont totalement boudé le recueil de nouvelles "Chaîne de vies", mais ont choisi, à part égale, l'un ou l'autre des opus de la saga "Wan & Ted".

Pour autant, cette journée ne fût pas désagréable. Elle nous a permis d'ajouter une date à notre programme de l'année prochaine et de prendre contact avec la médiathèque de Prades pour un futur soutien de leur part.

Que la ville de Prades est belle, nichée au pied des montagnes, baignée par les nuages, ravivée par la lumière du jour qui décroît.

Nous quittions alors le Conflent, allégés de quelques livres mais alourdis de quelques billets.

Au final, nous avons hâte d'être à l'année prochaine pour espérer profiter, cette fois-ci, du cadre du château de Pams et de nombreux visiteurs.


- page 1 de 7